+33 6 25 47 66 54      ipo.louisthannberger@gmail.com    

Access

c'est la Bourse pour

apprendre et pour comprendre

Access +

c'est le nouveau

Second Marché

IPO Number 1

ACCESS + : c’est le Second Marché de 1983… en 2018 créé par Euronext le 19 juin 2017

 

Deux exercices sont requis, dont le dernier doit être certifié, plus un million d’euros de flottant en vue d’échanges plus nourris d’entrée de jeu. Access + rappelle étrangement le Second Marché qui a révolutionné la mentalité des chefs d’entreprises en France, rétifs à l’époque à l’idée d’ouvrir leur capital au public. La Bourse de Paris était alors compréhensive à ce point, qu’elle permettait aux propriétaires des entreprises ayant choisi d’entrer sur le Second Marché, de mettre les 10 % exigés au départ, à la disposition du public pendant un délai de 3 ans.

 

La quasi-totalité de nos best-sellers, c’est le Second Marché qui les a fait éclore. Les levées de fonds étaient alors rarissimes, les fortunes accumulées par les propriétaires, a contrario considérables, au point que la plupart d’entre eux ont pu créer leur propre family-office.

 

L’idée qui prévalait alors, consistait d’abord et avant tout, à séparer le pouvoir : 51 % des : 49 %  qui ne servent à rien, si ce n’est à prendre tous les jours plus de risques, risque de tout perdre.

 

Cette grande idée reviendra à l’ordre du jour à un moment ou à un autre, elle est l’ardente obligation pour tout propriétaire d’une entreprise qui grandit. Lui donner une valeur, rendre liquide de facto le patrimoine entrepreneurial (49 %) est devenu pour ainsi dire une nécessité absolue. Quelques années plus tard, certains ont profité du sommet de la courbe pour vendre les 51 % restants, c’est-à-dire la majorité.

 

 

ACCESS : la Bourse pour apprendre, la Bourse pour comprendre

 

Access, est à la Bourse ce que le tour de chauffe est à la Formule 1. Trois grandes stars de la cote d’aujourd’hui : Club Med,  Ecco, devenu Adecco n° 1 mondial, Accor, ont fait leurs premiers pas en Bourse sur l’Access de l’époque, à savoir le Hors Cote. Access, permet à une entreprise de s’acclimater à la Bourse d’une manière progressive, avant de se transférer sur Access +, Euronext Growth, voire Euronext C.

 

Access, n’impose pour ainsi dire, aucune contrainte particulière aux TPE/PME voulant entrer en Bourse rapidement, pour leur donner très tôt une vraie valeur, celle du Marché et d’accéder tout aussi tôt à la Presse, qui les rend de facto plus visibles, plus lisibles, plus crédibles.

 

Access, est le concurrent direct de certains fonds, sans compter que ce compartiment, qui fonctionne  sur toutes les autres Places financières du monde, offre aux actionnaires des sociétés qui l’ont choisi : valorisation et liquidité.

 

La démonstration par les exemples

• INTEGRAL, valorisée par Access à : 40 M€ s’est vendue il y a quelques mois à un grand groupe après son entrée sur le marché boursier, il y a trois ans.

• CARDIONEXION, une start-up entrée sur Access à : 30 M€ il y a quelques mois, (et qui vaut 37 M€ aujourd’hui), s’est appuyée sur cette valorisation par le marché, pour lever quelques millions d’argent frais.

 

Comme quoi, se faire valoriser par Access ou Access + d’abord, est la meilleure solution pour éviter toute dilution excessive, dès lors que la valorisation servant de base pour une levée de fonds émane de la Bourse. La Bourse est un Marché, et le Marché a toujours raison…

 

Autre exemple ô combien démonstratif de ce qu’il faut faire : La Savonnerie de Nyons est la plus petite entreprise qui soit entrée en bourse.

 

2015

CA 1,1 M€ - BN 100 000 €

 

2016

CA 1,65 M€ - BN 140 000 €

 

2017

CA 2 M€ - BN 200 000 €

 

• Capitalisation boursière 2015 : 3 M€

•          -                  -        2016 : 4,3 M€

 

Le tout, sans levée de fonds. En revanche, jamais une société cotée n’a bénéficié de retombées Presse et d’un retentissement aussi considérables, dépassant les frontières. Plus de 100 articles lui ont été consacrés depuis qu’elle est cotée. L’effet sur sa notoriété et son image est précieux à l’Etranger surtout où une cotation en bourse est considérée comme un must. Sans la Bourse, sans la Presse, rien de tout cela n’eût été possible.

 

Tout chef d’entreprise non coté devrait s’inspirer de ces trois exemples. Etre coté, et ne pas l’être, ce n’est vraiment pas la même chose. La Bourse met l’entreprise en mouvement, et la sécurité est dans le mouvement.

Le problème n'est plus de savoir si, l'on est pour ou contre la Bourse, mais ce que l'on peut faire d'autre... si l'on veut rester libre !

On gagne toujours en travaillant avec un numéro 1

IPO Number 1

IPO Number 1

121, Champs Élysées

75008 Paris

+33 6 25 47 66 54

ipo.louisthannberger@gmail.com

ACTUALITÉS

EN VOUS ABONNANT À NOTRE LISTE DE DIFFUSION,
VOUS SEREZ TOUJOURS AVERTIS DES DERNIÈRES NEWS.

Envoi du formulaire...

Le serveur a rencontré une erreur.

Formulaire reçu.

2017. Tous droits réservés.